Vous rappelez de la Visite d’état ou opération séduction du président congolais Denis SASSOU-NGUESSO qui Selon le communiqué de la présidence congolaise devait rencontré DONALD TRUMP !

En tant que président du comité de haut niveau de l’union africaine sur la Libye, pour s’entretenir avec lui sur les moyens pour sortir la Lybie de la crise.

Eh bien DENIS SASSOU NGUESSO, s’est pris un râteau international, à son arrivée personne ne l’attendait et le porte-parole de DONALD TRUMP Hope Hicks a déclaré sur Reuters que « Aucune réunion n’avait été prévu et aucune réunion n’aura lieu avant le 20 JANVIER »

 Cette petite mésaventure devrait faire sourire une grande partie de l’opposition !