Une mission archéologique espagnole fait une découverte historique, le mercredi 3 mai près de louxor, les vestiges d'un jardin funéraire d'une ancienne dynastie de plus de 3700 ans.

il était de coutume dans l'ancienne Egypte de disposer à l'entrée des tombes un jardin funéraire et les égyptologues l'existence de ces jardins grâce des fresques ou des bas-reliefs

 

Même s’il ne fait que trois mètres sur deux, le jardin qui remonte au Moyen-Empire est riche d’enseignements sur les rites funéraires égyptiens. Divisé en plusieurs petits carrés, le jardin comprend les restes d’un tronc d’arbre vieux de quatre millénaires.

Des analyses approfondies permettront de découvrir le type des plantes de ce jardin et les différents rites funéraires pratiqués à cette époque vu qu'on y a aussi découvert un bol d'offrandes dans une petite chapelle funéraire.

Le plus fascinant ce qu'après tant des siècles, nous avons l'impression que l’Egypte ne nous a pas encore livré tous ses secrets