Aux États-Unis, il existe un lobby évangéliste très puissant et en novembre pendant sa campagne, Donald TRUMP avait promis de leur donner le droit de faire de la politique ainsi faire sauter cet amendement, qui date de 1954 qui permettait d'exempter d'impôts les associations à but non lucratif, dont les Eglises, à condition qu'elles ne participent pas à des campagnes politiques

Quel est l'impact de ce décret

La peur d'ouvrir une brèche pour les discriminations, aux Etats-Unis les chrétiens évangéliques sont très conservateurs, contre l'avortement, contre l'homosexualité, une institution évangélique peut par exemple refuser à ses employés un remboursement pour des contraceptifs au nom de leur liberté de culte.

De nombreux groupes de défense des libertés civiles et sexuelles américaines ont peur que ce décret autorise des agences du gouvernement ou des sociétés privées de refuser de servir les personnes homosexuelles au nom de la liberté du culte. Cette situation pourrait être "un permis de discriminer sans précédent", affirme Sarah Warbelow, membre de l’ONG Human Rights Campaign.

Et pourtant, le texte n’autorise pas les discriminations envers les homosexuels ou les mères célibataires, ce que certains lobbys évangélistes souhaitaient

"La liberté de religion ne donne pas le droit d’imposer ses croyances aux autres, de les blesser ou de discriminer", affirme-t-elle dans les colonnes du New York Times.

Et vous que pensez vous de ce décret ?