Visite d’état ou opération séduction ? Selon le communiqué de la présidence congolaise Denis SASSOU-NGUESSO actuellement président du comité de haut niveau de l’union africaine sur la Libye, va s’entretenir avec DONALD TRUMP sur les moyens pour sortir la Lybie de la crise.

Toute l’opposition à travers son porte-parole Charles Zacharie Bowao se dise que cette visite n’est pas opportun et renvoi une mauvais imagee au peuple congolais, d’autant plus que l’opposition conteste toujours la réélection de DENIS SASSOU-NGUESSO en mars qui cumule déjà plus de 20 annèes de présidence, devrait tout d’abord penser à consolider la démocratie, le respect des droits humaines et l’état de droit dans son propre pays.