Lionel Messi, double buteur contre le Real Madrid en Championnat d’Espagne (3-2), a écrit dimanche une nouvelle page de sa riche histoire d’amour avec le FC Barcelone en atteignant la barre symbolique des 500 buts toutes compétitions confondues sous le maillot blaugrana.

À Madrid hier soir, le football a encore basculé dans ce qu’il sait faire de plus beau. Léo Messi a fait taire Santiago Bernabeu dans le temps additionnel confirmant qu’il était un joueur exceptionnel. Face au Real, la Pulga s’est offert ses 499e et 500e buts sous le maillot du FC Barcelone.

L’Argentin, déjà meilleur marqueur de l’histoire du club depuis 2012, a marqué son 499e but après une percée dans l’axe, suivie d’un dribble et d’une frappe croisée du gauche (33'). Son 500e but, également celui de la victoire, a été marqué dans le temps additionnel d’un tir du gauche également.

++ Le Barça remporte le Clasico face au Real dans les dernières minutes !

Hasard du calendrier, ce 500e but permet à Messi de répondre du tac au tac à son rival madrilène Cristiano Ronaldo, qui est entré dans l’histoire du football européen en devenant mardi le premier joueur à dépasser les 100 buts en C1 (101 au total, dont un en tour préliminaire). Avec ces 499e et 500e buts en match officiel, Messi devient donc le premier joueur de l’histoire du Barça à atteindre un tel jalon, douze ans après son tout premier but sous les couleurs catalanes : c’était au Camp Nou contre Albacete (2-0) le 1er mai 2005.

« Son premier but est arrivé sur une passe décisive de ma part », a récemment rappelé le Brésilien Ronaldinho. « Et c’est là qu’est né un monstre. Lionel est un phénomène », a jugé l’ex-attaquant du Barça (2003-2008) lors d’une conférence de presse organisée par le club. Formé en Catalogne, Messi est parvenu à ce chiffre après 577 apparitions en match officiel. Et à bientôt 30 ans (il les aura en juin), « La Puce » devrait continuer à empiler les buts pour le club catalan, qui négocie une prolongation de l’actuel contrat du joueur s’achevant en 2018.

But après but, la frêle stature de l’Argentin commence à prendre une envergure titanesque à Barcelone : le quintuple Ballon d’Or a inscrit deux fois plus de buts que son premier poursuivant au classement des buteurs de l’histoire du club, l’Espagnol Cesar Rodriguez (230 buts).

« Leo est le meilleur du monde et il a été décisif dans ce match. Marquer le 500e but ici, à la 92e minute, et que cela permette de gagner, c’est un sacré jalon », a commenté l’entraîneur barcelonais Luis Enrique.Malgré les contretemps sportifs et extrasportifs, comme sa condamnation en juin dernier pour fraude fiscale en Espagne, Messi vit une saison faste sur le plan statistique : il compte 47 buts inscrits en 46 matches disputés avec Barcelone depuis le mois d’août, soit un ratio d’environ un but par match.

Le « Roi Leo » est par ailleurs le meilleur marqueur de l’histoire de la Liga avec 343 buts inscrits, et il compte 94 buts en Ligue des champions. La prochaine étape ? Essayer reprendre la tête de ce classement des buteurs de la C1 à Ronaldo… Mais ce sera la saison prochaine puisque le Barça a été éliminé en quarts de finale par la Juventus. Et au passage, l’Argentin a aussi creusé son avance parmi les meilleurs buteurs de l’histoire du clasico : il compte 23 buts face au Real, contre 16 pour son grand rival Ronaldo face au Barça. Et la course-poursuite continue !