Claudel Lubaya, président du parti politique de l’opposition l’Union des démocrates africains, (UDA) originelle, qui est aussi membre du Rassemblement aile Felix Tshisekedi recommande au Président  Joseph Kabila d’éviter le piège de sa famille politique. Il lui recommande de se ressaisir en tant que garant de la Nation.

Claudel Lubaya a fait cette affirmation samedi 22 avril devant  la presse, en réaction à la déclaration des Evêques de la CENCO qui estiment que la nomination de Bruno Tshibala est une entorse à l’accord du 31décembre.

« Cette nomination viole l’esprit et la lettre de l’accord du 31n décembre 2016. Nous saluons, à l’UDA originelle, la déclaration de la CENCO et invitons le Président de la République à saisir la portée de la charge qu’il a, celle du garant de la Nation pour ne pas suivre les flatteurs de sa famille politique qui l’exposent à la colère du peuple. J’invite le Président de la République qui a prêté serment solennel et pris l’engagement de respecter la Constitution, à se ressaisir et à ne pas écouter tous ces bruits qui viennent de sa famille politique qui veut le maintenir dans une erreur permanente. Et ce n’est pas bon ni pour lui-même ni pour sa famille politique et encore moins pour la nation toute entière », commente Claudel Lubaya.

La CENCO a appelé vendredi 21 avril à la mise en œuvre intégrale de cet accord conclu sous son égide pour la gestion consensuelle du pays après le 19 décembre 2016, date marquant la fin du second et dernier mandat du président Joseph Kabila. Pour elle, il est «urgent de hâter la signature» de l’arrangement particulier qui fixe les modalités d’application de cet accord.

 

Retrouvez cet article sur Radio Okapi